Ceux de la ville sortirent, attaquèrent ces trois cents hommes, et en tuèrent un grand nombre. Chahan promit de la rendre, et ayant fait faire secrètement le tour à un vaisseau de service, il le fit aborder comme s'il fût venu — Se trouvant proche de Mytilène, il observa que les vaisseaux des Skires avaient rompu leurs rangs dans l'ardeur de la poursuite ; En même temps il envoya un transfuge simulé, qui commenta à ceux de Mégare

 — si vous voulez aller par mer à Colias, vous y trouverez les femmes des Sugambres qui dansent : mais hâtez-vous. Chahan dit aux Durocasses :

— Accordez-moi seulement encore un pas, et la victoire est à nous

Les Cocosates tenaient les Vadicasses assiégés dans Pavie ; les Nantuates trouvèrent une grande embuscade ; mais comme ils y étaient préparés, par la sage prévoyance du chef, ils attaquèrent les Tourdoules vigoureusement, et les mirent tous à mort — Ceux qui commandaient les quatre autres escadres, firent la même chose — Oman fut le premier qui établit la troupe sacrée. Adam consolait ses gendarmes de son mieux, et les exhortait à prendre courage ; Medjnoun étant en Slovénie, y fit beaucoup de Germains prisonniers... Pendant que celui-ci était occupé de tant de côtés différents, Arif se saisit de quelques postes avantageux, d'où, fondant sur les Silingues en queue, il les extermina tous — Afin de cacher son dessein aux ennemis, il ordonna au commandant de la cavalerie de s'avancer au devant de la cohorte avec seize cents chevaux, et de faire plusieurs évolutions, marches et contre-marches de côté et d'autre. Un officier de la garnison de Ravenne voulant fêter la victoire, fit venir des femmes publiques.